CBD et TCH – Quelles sont les principales différences?

J’aimerais aborder un sujet qui semble prêter à confusion : si vous utilisez du CBD (même sous forme de supplément), vous ne consommez pas quelque chose qui « défonce ».

Je ne veux pas que quelqu’un passe à côté de ces avantages potentiels à cause d’un manque de compréhension de ce qu’est le CDB, ou ne l’est pas. Examinons donc de plus près le CBD, ou cannabidiol, et en quoi il diffère de la plante de cannabis qui produit un « high » avec le THC, ou tétrahydrocannabinol.

Qu’est-ce que le cannabis, exactement ?

Commençons brièvement par une vue d’ensemble. Le cannabis est un genre de plantes avec plusieurs espèces différentes. Les plantes de cannabis sont utilisées depuis des milliers d’années en médecine traditionnelle, pour les troubles du sommeil ainsi que pour traiter la douleur, l’inflammation, les maux d’estomac et l’anxiété, parmi leurs nombreuses utilisations. Certaines parties de la plante de cannabis sont également utilisées à des fins récréatives, qu’elles soient fumées, vaporisées, cuites dans la nourriture ou brassées dans le thé.

La plante de cannabis contient des douzaines de composés biochimiquement actifs, connus sous le nom de cannabinoïdes. Les cannabinoïdes ont fait l’objet de beaucoup d’attention scientifique au cours des dernières décennies, car les scientifiques ont travaillé pour comprendre leurs bienfaits thérapeutiques. Le premier cannabinoïde a été identifié par des scientifiques au milieu des années 1960. Depuis, les scientifiques ont identifié et étudié plus de 80 cannabinoïdes individuels, qui continuent d’être étudiés pour leurs capacités à soulager les symptômes et à combattre les maladies.

Différents cannabinoïdes ont des effets différents sur le corps. Je vais me concentrer sur deux des cannabinoïdes les plus importants et les mieux étudiés : CBD et THC. Ces deux cannabinoïdes se trouvent tous les deux naturellement dans la plante de cannabis. Les deux ont des avantages potentiels pour la santé, mais ce sont des composés très différents.

Voyons d’abord le THC.

Le THC – et non le CDB – fournit le « high  » de la marijuana.

Le tétrahydrocannabinol – connu sous le nom de THC – est un cannabinoïde qui est le principal composant psychoactif du cannabis.

Que signifie psychoactif ? Une substance psychoactive est une substance qui affecte les fonctions cérébrales et l’état mental, modifiant temporairement l’humeur, la conscience, la perception et le comportement. Le THC est le composant du cannabis qui produit le « high » associé à la marijuana. Différentes souches de cannabis utilisées dans la marijuana à des fins médicales auront différents niveaux de THC, qui à leur tour produisent différents degrés d’effets psychoactifs.

Il y a eu beaucoup de recherches sur le THC et ses bienfaits médicinaux potentiels.

CBD – un cannabinoïde sans « high »

Le CBD, ou cannabidiol, est un autre composant majeur du cannabis qui a été bien étudié et continue d’attirer beaucoup d’attention de la part des scientifiques pour ses bienfaits potentiels pour la santé. Contrairement au THC, le CBD n’a pas d’effets psychoactifs. Il n’y a pas d’effets « high » ou d’autres effets de modification de l’état d’esprit dus à la molécule de CDB.

Bien au contraire : À lui seul, le CBD a des effets calmants et anti-anxiété – une des raisons pour lesquelles il a été identifié comme un supplément utile pour traiter l’insomnie et d’autres problèmes de sommeil aux Etats Unis.

Sous forme de supplément, le CBD est soit extrait de la plante de cannabis, soit produit synthétiquement, de sorte que les utilisateurs peuvent bénéficier de ses capacités thérapeutiques sans être exposés à d’autres cannabinoïdes, dont le THC.

 

 

Laisser un commentaire